Comment combiner vos séances d’entraînements

Nous vous encourageons vivement à associer nos entraînements entre eux:

  • Entraînement aux pompes
  • Entraînement aux tractions
  • Entraînement des abdominaux

Chacun de ces entraînements est très efficace, mais c’est seulement en les associant que vous obtiendrez les meilleurs effets et augmenterez votre force tout en développant votre musculature.

La seule chose que vous devez noter, c'est que ce sera plus difficile. Vous entraîner aux pompes et aux tractions simultanément vous obligera à fournir des efforts plus intenses. Le corps aura moins de temps pour récupérer. Cela se traduira par des difficultés plus grandes dans la réalisation des séries propres à chacune des séances d'entraînement. Souvent il peut arriver que vous ne parveniez pas à faire toutes les séries d’un cycle et qu’il vous faudra les répéter le lendemain.

Mais cela vaut la peine d'essayer. Bien sûr, les progrès dans ce que vous ferez dans le nombre de pompes ou de tractions seront plus lents, mais vos muscles, votre force et votre constitution vont croître beaucoup plus uniformément et plus rapidement que si vous suiviez un seul de ces entraînements.

Comment combiner vos séances d’entraînements

Les séances d'entraînement sont conçues de manière à pouvoir être associées entre elles.

L’entraînement des muscles abdominaux

Les muscles abdominaux se régénèrent très rapidement. De plus, ils sont assez peu sollicités lors d'une séance d'entraînement de pompes et de tractions. Par conséquent, la séance d'entraînement abdominale peut être associée librement à chacun de ces entraînements, ou même aux deux à la fois.

Il est préférable d'effectuer l’entraînement des muscles abdominaux, après et non avant une séance de pompes ou de traction.

Pompes et Tractions

Les pompes développent surtout les muscles de la poitrine et les tractions sculptent les épaules. Dans ces deux exercices, cependant, ce sont les muscles des épaules qui jouent un rôle important. Dans chacune de ces séances d'entraînement, ils sont utilisés de manière intensive. Par conséquent, vous ne devriez pas faire les deux séances d'entraînement le même jour.

Le mieux est d’alterner les séances d’entraînement. Un jour pour les tractions et un autre pour les pompes. Votre semaine pourrait ressembler à ceci:

  • lundi - pompes
  • mardi - tractions
  • mercredi - pompes
  • jeudi - tractions
  • vendredi - pompes
  • samedi - tractions
  • dimanche - pause

De cette façon, entre chaque séance de pompes et de tractions, vous atteindrez le nombre correct de pauses. Dans chaque cas après les deux pauses d’une journée, une pause de deux jours aura lieu pour les deux types d'entraînement.

Et si je n’arrive pas à faire un cycle, dois-je le répéter?

En effet, si vous avez à répéter un jour parce que vous n'effectuez pas l'ensemble de la série, vous devrez répéter le jour et le plan d’entraînement va changer - mais ne tombera pas en morceaux.

Répétez tout simplement cette journée, jusqu’à la réussir, en alternance avec le deuxième type d'entraînement jusqu’à ce que vous y arriviez, ensuite continuez comme si de rien n'était, en alternant de la même façon.

La seule différence peut être que la pause de deux jours ne tombera pas en même temps pour les deux types d’entraînement. Du coup, en respectant rigoureusement le calendrier, des séances d'entraînement commenceraient à se chevaucher. Dans ce cas, attendez tout simplement 3 jours pour l’un des types d’entraînement avant de reprendre.

Mieux vaut faire une journée de pause de plus que de s’entraîner en parallèle ou faire une pause trop courte. Les muscles ont besoin de récupération, et s’ils ne récupèrent pas, ils ne pourront pas se développer correctement.

Evitez un entraînement trop intensif

Si au cours de la pratique, vous commencez à sentir que vous êtes fatigué, que votre force baisse au lieu d’augmenter, et que vous ressentez constamment des douleurs musculaires, il est possible que vous vous entraîniez de manière trop intensive. Plutôt que de continuer, cela vaut la peine de prendre une pause, même si vous ne le faites pas pour tous les types d’entraînement, faites-le au moins pour l’un et attendez que le corps se régénère. Puis refaites le test et continuez l’entraînement.

Cela vous donnera des résultats bien meilleurs que de vous forcer à exercer des muscles fatigués. Rappelez-vous, après tout, qu’il y va de votre santé et de votre bien-être.

Bon entraînement!